Ma trousse aroma de voyage


Je vous partage les huiles essentielles que j'emmène lorsque je pars en voyage.

Je les utilise principalement en externe, diluées dans une huile végétale ou par voie olfactive.


Lavande fine/officinale/vraie (Lavandula officinalis ou angustifolia ou vera)

Brûlures, coups de soleil, piqûres, crampes, insomnies, nervosité ...


Si vous n'achetez qu'une huile essentielle, c'est celle-ci ! Pas de contre-indications, elle convient à toute la famille, son efficacité est remarquable et elle ne coûte pas cher ! Une des rare huile qui peut s'utiliser sans dilution dans une huile végétale.

Peut s'appliquer diluée ou pure directement à l'endroit de la brûlure, piqûre ...

En cas d'insomnie, nervosité : appliquer 1 ou 2 gouttes sur le plexus solaire, les poignets, la voûte plantaire ou encore la respirer directement au flacon.

On peut également la diffuser dans l'air pour une ambiance apaisée.


Ravinstara (Cinnamomum camphora cineoliferum)

infections ORL, fièvre


Une autre perle de l'aromathérapie ! Pas de contre-indications, elle convient à toute la famille !

En cas de symptôme grippale ... 1 goutte sur un morceau de sucre ou un peu de miel 3 fois par jour sur 2-3 jours. Une merveille !

En cas d'otite, 1 goutte derrière l'oreille pour soulager la douleur.

Nez qui coule, toux ... 1 goutte à inspirer, pendant quelques minutes, sur un mouchoir avec 1 goutte d'Eucalyptus Radié.

On peut également la diffuser dans l'air pour prévenir et lutter contre les infections.

Le Ravinstara peut être remplacé par le Saro qui possède les mêmes propriétés.

Attention de ne pas confondre Ravinstara et Ravensare, très proche au niveau de l'orthographe et de la prononciation mais qui n'ont pas les mêmes propriétés !


Tea Tree / Arbre à thé (Melaleuca alternifolia)

affections bactériennes et virale ; herpès, mycoses, désinfectante


Pas de contre-indications particulières. C'est une anti-infectieuse polyvalente à "large spectre".

Pour un herpès buccale, j'applique 1 goutte plusieurs fois par jour.

Pour prévenir des infections diverses et variées, je dépose une goutte de tea tree sur ma brosse à dents 4-5 jours par mois. En plus de prévenir les infections, le tea-tree blanchit les dents.

On peut également la diffuser dans l'air pour prévenir et lutter contre les infections.


Gaulthérie (Gaultheria procumbens)

douleurs articulaires, musculaires, tendineuses


Elle peut-être contre-indiquée en cas de traitement hypocoagulant et contre-indiquée chez les personnes allergiques à l'aspirine car elle contient du salicylate de méthyle à 99%.

Elle fait partie des huiles qui ne présente aucun intérêt par voie olfactive. Elle ne se diffuse pas.

Elle s'applique diluée (2 gouttes de gaulthérie pour 1 cuillère à café d'huile végétale comme le millepertuis, le calendula ou l'arnica) sur l'endroit douloureux 2 à 3 fois par jour pendant maximum 7 jours. Elle peut être appliquée pure sur une toute petite surface.



Basilic (Ocimum basilicum)

spasmes digestifs ou gynéco (règles douloureuses), utile pour les spasmophiles


Elle ne s'utilise pas pure ; il est impératif de la diluer.

Règles douloureuses : en massage, diluer 1-2 gouttes dans une huile végétale et masser le bas du ventre

Digestif : masser au niveau de l'estomac

Spasmophilie : respirer directement au flacon ou mettre 1 goutte sur un mouchoir ou mettre 1-2 gouttes diluées au niveau du plexus solaire ou sur les voutes plantaires


Giroflier (clou de girofle Syzygium aromaticum)

divers maux de bouche ; douleurs dentaires, aphtes ...


Une rage de dents pendant les vacances, c'est dur ! En attendant d'aller chez le dentiste, cette huile vous sera très utile car elle est anesthésiante. Il suffit de mettre une goutte pure sur la dent, l'aphte ...

Attention cette huile peut être très utile lors de l'accouchement , elle ne s'utilise pas sur une femme enceinte en cours de grossesse et chez les enfants de moins de 6 ans.

Elle ne doit pas être utiliser plus d'une semaine.


Hélichryse Italienne (Helichrysum italicum)

coup, bleu


Pour les réfréctaires aux huiles essentielles qui ne croient que ce qu'ils voient ! C'est une huile antihématome par excellence !

Elle ne doit cepedant pas être utilisée sur tout la durée de la grossesse.


Menthe poivrée (Mentha piperita)

chocs physique sans plaie ou nerveux, indigestion, migraine, mal des transports, éloigne les moustiques


En cas de migraine (hépatique seulement donc à essayer pour voir), 1 goutte sur chaque tempe et au niveau du 3ème oeil.

Appliquer immédiatement dès le choc physique (à l'endroit limité) ou nerveux (plexus solaire).

Cette huile n'est pas utilisable par toute la famille !

Toxique pour les bébés même en externe.

Contre-indiquée pour les femmes enceintes et/ou allaitantes.

Peut-être toxique pour les personnes âgées.


Citronnelle (Cymbopogon nardus)

Antimoustique par excellence


1 goutte sur chaque cheville, poignet mais à renouveller très très régulièrement pour que ce soit efficace. Le mieux est de la diffuser ...

Elle sera encore plus efficace associée à des huiles essentielles répulsives comme le géranium, la lavande aspic, l'eucalyptus citronnée.

Très efficace sur les boutons "après-moustique"

Attention, cette huile est photosensibilisante donc pas d'exposition au soleil !


Tégarome du Dr Valnet



Synergie d'huiles essentielles à large spectre. Le must du voyage et lorsque l'on a des enfants !

Principalement pour les brûlures superficielles, les coups de soleil, les piqûres d'insectes, méduses, égratignures, ampoules ....


Contient :

HE thym + niaouli pour désinfecter

HE géranium pour apaiser

HE romarin + sauge pour activer la circulation sanguine

HE lavandin + cyprès pour cicatriser


Conseils

La qualité de l'huile est extrêmement importante. Choisissez des huiles 100% naturelle, 100% pure et 100% totale. Attention aux huiles synthétiques vendues sur le marché à bas prix.

Principes de précautions

Les HE contiennent des molécules puissantes dues à leur forte concentration. Elles agissent extrêmement rapidement.

Quelques règles simples d'utilisation :

- les diluer dans une huile végétale

- les utiliser principalement en externe

- les utiliser sur 1 semaine pas au-delà, quitte à reprendre plus tard

- des précautions particulières s'imposent pour les femmes enceintes, notamment de moins de 3 mois, allaitantes et les enfants de moins de 3 ans

En cas de doute, je conseille d'utiliser les hydrolats ou eaux florales qui ont les mêmes propriétés que les huiles mais sans la forte concentration. Vous pouvez les utiliser en toute sécurité en interne comme en externe sur les bébés, femmes enceintes ...


En aucun cas, une huile essentielle ne se substitue au diagnostic d'un médecin. En cas de doute ou d'aggravations des symptômes, il est impératif de consulter.

Les huiles essentielles ne remplacent pas un traitement médical. Elles peuvent être complémentaires.



Article rédigé par Sonia Dutrieux -juillet 2021-

Toute reproduction est soumise à autorisation.

Sources : Ma bible des huiles essentielles de Danièle Festy

Les huiles essentielles Dr Jean-Pierre Willem

15 vues0 commentaire