top of page

Source de Lune

Dernière mise à jour : 21 avr.


Source de Lune


C’est le nom que j’ai donné à mon site internet.


Mais pourquoi ? D’où vient-il ? Plusieurs personnes m’ont posée la question et j’avoue que ce n’est pas simple à expliquer. Tu vas comprendre pourquoi !

Aujourd’hui, c’est ok pour moi de m’exposer, car c’est une partie de moi que suis prête à accepter pour de bon.


C’est en 2017 ou 2018, que ce nom est venu à moi pour la première fois, lors d’un voyage chamanique.

Très peu de temps après les premiers battements de tambour, une grand-mère s'est présentée. J’ai entendu très distinctement son nom : Source de Lune.

Ma vision est très claire. Une vieille femme, très souriante, avec de longs cheveux blancs et 2 nattes sur les côtés, se présente à ma droite, dans un décor de montagnes style Grand Canyon.


Devant moi, je vois un grand feu sacré, avec majoritairement des femmes autour, portant de belles robes longues colorées et une louve blanche.

Elles dansent, elles chantent, elles appellent la pluie.


Derrière moi, des centaines de personnes très souriantes, des hommes, des femmes, des enfants.

Grand-mère Source de Lune m’explique que toutes les personnes présentes derrière moi sont mes ancêtres. Ouh ! il y en a un paquet !, qu’ils m’attendent depuis un certain temps, mais que c’est ok, qu’ils me portent, me soutiennent dans ce que j’ai à accomplir et que je suis en sécurité sur mon chemin.

Source de Lune m’explique que ce qui se trouve devant moi, ce feu sacré, ces femmes, cette louve blanche, l’eau est mon futur, ce que j’ai à transmettre, à mon tour, à sa place car son temps, à elle, est passé.


Un immense tsunami émotionnel s’empare de moi, des sanglots énormes sortent de mes entrailles, je hurle ! Tout se mélange ; la joie, la peur, l’amour, la culpabilité, la honte …Le chaman, présent à mes côtés, pas censé savoir ce que je suis en train de vivre à l'intérieur, pose la main sur mon épaule et me souffle : “C’est ok, tu ne savais pas. Tout va bien.”


Je réalise, à ce moment, que je porte une mémoire ancestrale et qu’il m’est demandé de la réactiver, qu’il est grand temps de la mettre en oeuvre ici et maintenant.

La Grand-Mère et les ancêtres m’ont expliquée avec beaucoup d’amour et de fermeté, que si je ne prenais pas cette place, qui était la mienne, elle resterait vide dans l’Univers, comme une pièce manquante d’un puzzle et que ce n’est pas possible.


Quand tu as ce genre de vision, tu comprends bien que tu ne peux pas en parler à tout le monde et surtout ma question était qu’est-ce que j’en fais ?

J’avoue avoir mis ça de côté, un temps, genre “T’es barrée complet ma pauvre !”

Sauf que cette vision me revenait très régulièrement, trop régulièrement mais pas la suite, pas le fameux “comment je mets en oeuvre toutes ces infos ?”


La présence de Source de Lune était permanente et les paroles soufflées continuaient à résonner.

Je me suis surprise à créer un tableau, dans un état de conscience modifié, que j’ai signé SDL pour Source de Lune, puis j’ai nommé, comme une évidence qui m’a surprise, mon site internet Source de Lune.


Pendant longtemps, j’ai rejeté cette partie, par peur d’être rejetée à mon tour (c’est ma plus grande blessure), jugée, traitée de “perchée”, de “barrée” … par ma famille, mes proches … Et au-delà d’être prise pour …, j’avais cette peur de ne pas savoir comment ancrer toutes ces infos, concrètement dans la matière. Parce que c’est bien ici et maintenant que ça se passe ! Je suis la première à fuir les gens trop là-haut, qui manque d’ancrage, d’épaisseur, qui restent coincés dans leurs vies antérieures … Alors du coup, vous êtes bien gentils mais je fais quoi avec ça hein !!??


Un jour, une personne m’a dit, très justement et simplement, que je n’étais pas obligée de choisir, d’opposer le subtil, l’immatière, l’invisible et le concret, la matière et le visible, que les 2 pouvaient cohabiter sans problème, que l’un nourrissait l’autre en permanence. Ça a fait sens !


Depuis, cette Grand-Mère est toujours présente, à mes côtés, dans mon quotidien. Je suis son élève et j’apprends chaque jour, à travers mes accompagnements, les cercles, les ateliers, les stages que j’initie mais aussi dans mon quotidien, à vivre et transmettre une spiritualité ancrée et concrète, à Être tout simplement. Il n’y a souvent pas grand chose à faire, juste Être. Mais bon sang ,c’est tellement trop simple que mon Emilien (mon mental) se rebelle régulièrement !


Aujourd’hui, beaucoup de choses, que je ne comprenais pas avant prennent sens :

Mon lien avec l’énergie de l’eau depuis toujours à travers la Source (le “hasard” de la vie m’a permis de trouver ma nouvelle maison impasse de la Source). Mes aventures avec l'eau sont assez bluffantes, je pense les raconter un jour.

Mon lien avec la Lune ; c’est ma carte ressource au Tarot de Marseille. Celle qui reçoit les informations du subtil mais qui a ce défi de les ancrer sur Terre, dans la matière. Ecouter mon intuition et oser la suivre ! Y’a pas plus simple hein ?!

La louve blanche, les femmes, les cercles …


En partageant cet article, je livre une partie de moi, jusque là cachée et il est très important aujourd’hui, de la mettre à jour, pour rendre hommage à cette Grand-mère, tous ces ancêtres dont je porte la mémoire mais également pour transmettre ce qu'il y a à transmettre individuellement et collectivement pour contribuer, en toute humilité, tel un colibri, à rendre le monde meilleur.


Rédiger cet article et le montrer m’a demandé beaucoup de courage et de force.

Merci à toi de l’avoir lu, dans la bienveillance et le non-jugement.


Avec tout mon amour et ma gratitude.


Sonia/Source de Lune


Article rédigé par Sonia Dutrieux

104 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page